Jean-Claude Seine - Journaliste Reporter d'Images

Publié le par mai

proletaires-over.jpg
PROLETAIRES MADE IN FRANCE
350 images de la classe ouvrière aujourd’hui en perdition
350 images de la classe dite dangereuse
350 images de la classe laborieuse
 
1964/1984 images d’une époque, images de toujours ? Quelle sera votre distance critique pour analyser mon regard. Imaginez une usine, un atelier, les travailleurs travaillaient, les patrons patronnaient, mais le travailleur s’organisait et demandait, les nuits étaient courtes, les petits matins difficiles, les journées longues, la vie intense. 1968 arriva… Au printemps l’oiseau dit "fait ce qu’il te plait" le soleil était de la partie, les usines, les ateliers s’ouvrirent, du silence à la parole l’ouvrier demanda son du. Les nuits furent plus longues, les journées plus courtes. Après quelques années le patron s’organisa. Les friches industrielles fleurirent et le travailleur chôma. Comme le dit jacques PREVERT tout fut à recommencer.
 

Commenter cet article