LES ANNÉES 68 LE COURANT CHAUD DE LA THÉORIE CRITIQUE

Publié le par mai

Lundi 14 avril, 19h
Goethe-Insitut
17 avenue d’Iéna
75116 Paris – Tél. 01 44 43 92 30
entrée libre dans la limite des places disponibles
traduction assurée
 
Présentation des écrits d’Oskar Negt (sociologue et philosophe) et Alexander Kluge (écrivain et réalisateur), parus aux Éditions Payot & Rivages (coll. Critique de la Politique, 2007) sous le titre L’espace public oppositionnel, et préfacés par Alexander Neumann (chercheur au Groupe d’études pour une Europe de la Culture et de la Solidarité (Gepecs) Paris V-Sorbonne)
En présence d’Oskar Negt et Alexander Neumann
 
Le thème de l’espace public oppositionnel, qui structure le présent ouvrage, a évolué au fil des écrits d’Oskar Negt, pour intégrer sa réflexion sur le travail vivant et la subjectivité rebelle des acteurs. La thématique s’organise autour d’un texte central, Espace public et expérience (Öffentlichkeit und Erfahrung), dans lequel Oskar Negt et Alexander Kluge formulent leur célèbre alternative à l’interprétation habermassienne. L’accès à cette écriture complexe est facilité par l’essai politique Pas de démocratie sans socialisme, pas de socialisme sans démocratie. Negt y défend l’héritage libéral et démocratique du mouvement socialiste que les représentants des partis de gauche ne sont pas en mesure de porter, au moment du tournant néolibéral de 1978. L’auteur a tenu à délester de leur décor anecdotique ces textes écrits il y a trente ans, afin de faire jaillir leur pleine actualité sans pour autant toucher au style de l’époque.
Issu de Histoire et subjectivité rebelle (Geschichte und Eigensinn), ouvrage imposant mais fragmentaire, le texte L’Allemagne en tant qu’espace public de production considère l’arrière-fond historique plus vaste de cette réflexion. Negt et Kluge y montrent comment les appareils économiques et étatiques se reconstituent après la chute du nazisme, en soulignant le poids des traditions qui pèse encore sur le cerveau des vivants.
Une postface inédite pour la publication française pose quelques questions au lecteur.
 
Oskar Negt est né en 1934 en Prusse Orientale. Il fait ses études de sociologie à Francfort et devient l’assistant de Jürgen Habermas. De 1970 à 2002, il est titulaire de la chaire de sociologie à l’Université de Hanovre.
 
Alexander Neumann, né en 1971 à Düsseldorf, fait des études d’histoire, de sciences politiques et de sociologie à Paris. Ses travaux de recherche sont actuellement centrés sur le thème de « l’autoritarisme aujourd’hui ». Il est l’un des responsables de publication de Variations, revue internationale de théorie critique (éd. Parangon).
 
___________________________________________________________

Publié dans A voir - débats

Commenter cet article